L’électrostimulation est-elle vraiment efficace?

La musculation par envoi de petites impulsions électriques a bien changé depuis les télé-achats des années 1990. Pour autant, l'électrostimulation est-elle efficace pour se muscler, voire mincir? Avis, témoignages, notre rédactrice Beauté et Forme a testé le temps d'un cours les effets de l'électrostimulateur.

Vous avez gardé l’image des électrodes vantées dans les télé-achats des années 90, qui promettaient de se sculpter un corps de rêve sans bouger de son canapé? Oubliez. Aujourd’hui, plus aucun fabricant -ou presque- ne parle de se muscler sans rien faire. Les appareils à la maison se modernisent pour plus d’efficacité. On peut également utiliser cette technologie dans des salles de sport et lieu dédié à l’électrostimulation. « On estime que 20 minutes de cette technique équivaut à quatre heures de musculation », nous explique Mehdi, coach au centre My Big Bang dans le XVe arrondissement parisien qui utilise la méthode MihaBodytec.

La musculation par envoi de petites impulsions électriques a bien changé depuis les télé-achats des années 1990. Pour autant, l'électrostimulation est-elle efficace pour se muscler, voire mincir? Avis, témoignages, notre rédactrice Beauté et Forme a testé le temps d'un cours les effets de l'électrostimulateur.

Le principe de l’électrostimulation, ce sont des électrodes placées sur la peau qui envoient de petites impulsions pour obliger le muscle à se contracter. Si l’appareil ne va pas agir sur la perte de poids, « on va faire travailler les muscles, donc perdre du gras et redessiner la silhouette », analyse Mehdi. « Avec l’électrostimulation, vous n’allez pas mincir, l’idée est seulement de travailler le muscle et de le galber », ajoute Caroline Dupouy, responsable marketing pour la marque Compex.

A raison de trois séances par semaine, le résultat se voit dans le miroir, avec des fesses ou des cuisses plus fermes et un peu moins de cellulite car l’appareil a aussi un effet drainant. Mais pas sur la balance si on ne change rien à son alimentation en parallèle. C’est ce qu’a constaté Anne-Lise: « L’an dernier, j’ai testé l’appareil Sport-Elec que mon compagnon avait acheté pour sa rééducation du genou. J’ai suivi un programme ‘renforcement abdominaux’ complet: 4 fois 30 minutes par semaine pendant 3 mois. Je suis montée à environ 50% de l’intensité maximum et les résultats étaient bons, je sentais mes abdos plus ‘durs’, sauf que ça n’a bien sûr pas fait disparaître mon ventre que je juge trop rebondi. Cette fois, j’ai décidé de commencer par un régime pour perdre 3-4 kilos avant de ré-attaquer ensuite un nouveau programme d’électrostimulation. »

Source : L’Express Styles du 05/02/2016, mis à jour le 16/10/2017 par Laura Chatelain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer